• Sport365.fr
  • Football365.fr
  • Mercato365.com
  • FootAnglais365.com
  • FootAfrica365.fr
  • Rugby365.fr

MERCATO / AL-HILAL :

Hermach, les dessous d'un choix

© alhilal.com MERCATO / AL-HILAL : Hermach, les dessous d'un choix
Rédaction Football365.fr / FootSud
 
jeudi 23 juin 2011 - 10h36

Le milieu defensif international marocain, Adil Hermach (24 ans) quitte Lens pour le club saoudien d’Al-Hilal, en faveur duquel il a signé un contrat de quatre années. Décryptage d’un transfert surprise.

 

L’information, surprenante, était dans l’air depuis quelques jours, elle a trouvé mercredi sa confirmation officielle : Adil Hermach s’est bien engagé pour quatre ans en faveur d’Al-Hilal Riyadh. Non communiquée lors de l’annonce de la signature, l’indemnité de transfert du milieu défensif s’élèverait à 1,7 million d’euros. Alors qu’il lui restait trois années de contrat à honorer au RC Lens, l’international marocain fait le grand saut dans le Golfe, lui qui était plutôt annoncé dans l’émirat voisin du Qatar. Voici trois semaines, Footafrica365.fr interrogeait l’intéressé au sujet de ce choix de carrière, guidé davantage par le portefeuille que par le goût du défi sportif. Sa réponse fusait, franche mais nuancée. « Celui qui dit qu’il ne va au Qatar que pour le challenge sportif, c’est un mytho, en même temps, il faut reconnaître que le niveau ne cesse d’augmenter et que la Ligue d’Asie des Champions est une compétition d’un bon niveau. Alors, c’est certain qu’il ne faut pas non plus le dénigrer », nous disait Adil Hermach.

La Ligue d’Asie des champions, Al-Hilal la dispute avec une grande régularité, et l’a déjà gagnée deux fois. Deux autres éléments, de taille, ont pesé dans le choix du joueur de 24 ans. D’abord, les conseils de son sélectionneur, Eric Gerets. Avant de se retrouver sur le banc des Lions de l’Atlas, le technicien belge a en effet entraîné… Al-Hilal. L’ancien coach de l’Olympique de Marseille suit donc de près les performances du club saoudien et n’a pas déconseillé Adil Hermach d’y signer. Bien au contraire. Il n’est du reste pas fortuit que le joueur ait adressé ses remerciements à Eric Gerets lors de sa présentation à la presse.

Ensuite, le RC Lens avait besoin de compter sur des joueurs motivés par le défi de la remontée en Ligue 1 et n’a donc pas retenu Adil Hermach, qui ne se voyait pas goûter de nouveau aux joutes de la Ligue 2. « Adil a été demandeur pour partir, a indiqué Gervais Martel, le président des Sang et Or, à Lensois.com. De notre côté, on souhaitait éviter de se retrouver avec six ou sept départs lors de la Coupe d’Afrique en 2012 puis en 2013. En janvier et février, je veux prendre des points ! Dès lors, quand une proposition nous est parvenue et que tout le monde était d’accord, cela s’est fait. Et pour le remplacer, nous ne recruterons pas un joueur qui est susceptible de jouer la CAN », a précisé le dirigeant. Au final, le transfert d’Adil Hermach arrange tout le monde. Reste au principal intéressé à s’y retrouver sportivement pour ne pas avoir de regrets.

Patrick Juillard (Rédaction Football365/FootSud)

Partagez cet article avec un ami :

0
FIL INFOS GENERAL

Media365